© 2015 par Nature et Santé Caraïbes Sarl

  • w-facebook
  • Twitter Clean

Jeûne et monodiète,

Quels bienfaits pour le coprs et l'esprit ?

Une réduction de l'appétit pour ceux qui souhaitent perdre du poids
 
En interrompant les habitudes alimentaires, on modifie les schémas comportementaux qui ont conduit à l'excès de poids.
Naturellement, l'appétit est significativement réduit. On se sent plus vite rassasié. C'est pratique si on veut perdre du poids. On arrive sans mal à mettre en oeuvre la nouvelle méthode d'alimentation que nous vous proposerons pendant ces séjours.
Pour ceux qui ne veulent pas perdre de poids, l'appétit revient après 48 h si on respecte notre protocole de reprise du poids. Ceux qui n'arrivent pas à grossir trouveront dans le séjour VITALITY Anti Fatigue, le moyen de gagner quelques kilos s'ils le souhaitent.
 
 

Le grand retour du goût
Pratiqué dans les règles de l'art, le jeûne et la monodiète se réalisent sans difficultés et permettent aux papilles gustatives de se réveiller. Tout ce que l'on mange après a un gout décuplé. On retrouve le gout des aliments et c'est un véritable bonheur.
  
 

Une restauration de sa vitalité et l'augmentation de ses facultés cérébrales
Après un jeûne ou une mono-diète, le corps a pu bruler une partie de ses réserves de graisses, il a pu régénérer ses cellules, éliminer ce qui le rend malade (les toxines). C'est une véritable cure de rajeunissement pour tout le corps.
 
Quand au cerveau, vous verrez à quel point il fonctionnera plus vite après la semaine de repos digestif et à quel point vous aurez les idées clairs. C'est aussi une véritable cure de rajeunissement pour le cerveau.
Et l'effet dure très longtemps, comme s'il avait été nettoyé.

Un nettoyage des intestins et une détoxification complète du corps

Nous sommes chaque jour soumis à un grand nombre d’agressions : pollution, pesticides (chlordécone...), additifs alimentaires, alcool, tabac, alimentation déséquilibré …).

Notre corps est capable d’en éliminer une grande partie grâce aux cinq émonctoires que sont le foie, les intestins, la peau, les poumons et les reins. Il arrive que ces véritables usines de retraitement et d’élimination des déchets soient débordées devant un afflux massif et régulier de toxines. Nous ne sommes pas tous égaux devant la capacité à les éliminer.

 

Souvenez vous de la purge que nous réalisions à l'approche de la rentrée scolaire alors que notre alimentation étaient de meilleure qualité (moins riche en sucre, en graisse, en viande et en produits chimiques...). Aujourd'hui alors que nous mangeons moins bien, nous ne nous nettoyons plus du tout l'organisme. Les molécules toxiques vont se fixer un peu partout, jusqu’aux plus petits recoins du corps entraînant de multiples dysfonctionnement, parfois sourds et parfois plus violents. A moins de vivre en ermite au fin fond de la montagne, nous sommes tous touchés et il nous faut trouver une solution pour limiter les dégâts.

 

C’est justement le rôle d’une monodiète. La monodiète et le jeûne court permettent une détoxification de l'organisme.

 

Les intestins sont certainement les organes dont le rôle est le plus sous-estimé: on ne les voit bien souvent que comme une zone de transition entre ce qui entre et ce qui sort. Ils sont en fait bien plus que cela et c’est ce qui rend la monodiète ou le jeûne de 3 jours indispensables à toute détoxification de l’organisme.

 

Les intestins assurent le rôle de barrière pour les aliments, ce sont eux qui régulent leur passage dans la circulation. Ils empêchent ainsi les éléments dont la présence sera considérée comme une agression de pénétrer «réellement » dans l’organisme, tout en favorisant la bonne assimilation des nutriments essentiels.

 

Il s’agit ici de la version idéale, et la réalité est parfois bien différente, notamment pour les raisons évoquées au chapitre précédent. En effet, un excès de protéines animales (qui engendre des putrescences) et la consommation régulière de féculents le soir (facteur de fermentation) perturbent l’écosystème intestinal.L’inflammation ainsi générée entraîne une porosité intestinale et explique de nombreux dysfonctionnements, certains directement liés et d’autres de manière moins évidente.

 

Des molécules qui n’ont aucune raison de se retrouver dans l’organisme provoquent des réactions allergiques et mettent en branle tout le système de défense. Répété régulièrement, ce phénomène stimule exagérément les émonctoires.

C’est ainsi que les poumons vont subir des réactions ORL (bronchites, asthme) ou que la peau va réagir en faisant de l’eczéma.

Le foie, principal organe de recyclage des toxines, se retrouve surchargé de travail.

L’organisme, débordé, va alors stocker ces déchets dans des endroits considérés comme des décharges (les articulations notamment), avec son lot de conséquences (tendinites ou arthrose par exemple).

 

Evidemment il existe de nombreuses molécules directement toxiques (polluants, colorants, additifs alimentaires, tabac, etc.) qui aggravent ces réactions en chaîne, soit en augmentant la quantité d’agents perturbateurs dans l’organisme, soit en accentuant la dégradation de la muqueuse intestinale.

 

Le gluten (protéine contenue dans les céréales, farine de blé) est ainsi susceptible de créer des réactions inflammatoires dans l’intestin, car il y est perçu comme un corps étranger.

 

Un dysfonctionnement de la muqueuse intestinale entraîne également une mauvaise assimilation des bons nutriments, et se trouve à l’origine de nombreuses carences.

 

Ajoutons que nos intestins contiennent environ 70% de notre système immunitaire, il apparaît alors évident qu’il faut leur accorder un peu plus d’attention! La logique veut que l’on s’occupe d’abord de l’organe qui gère les entrées avant de se préoccuper des autres.

 

Autant stopper l’invasion et traiter l’importante quantité de toxines accumulées depuis des années.​ 

 

 

​Nos séjours SERENITY Perte de poids et VITALITY Anti-Fatigue proposent ce netoyage des intestins. Vous pourrez alors choisir entre une mono diète ou un accompagnement au jeûne.